Created by potrace 1.14, written by Peter Selinger 2001-2017

Construction neuf

La SCOP Bois-Terre-Paille créée en 2010 à proximité de Limoux dans l’Aude, réunit des professionnels bénéficiant d’une solide expérience dans le secteur de l’éco-construction.

maison en boisEtre acteur dans la filière de l’éco-construction nécessite de bonnes connaissances du bâti, il s’agit d’adapter un métier de base au développement durable, plus rarement l’inverse, et il est peu sérieux de vouloir tout improviser, même si la vogue est à l’auto-construction des maisons en bois. Des formations existent dans ce cas afin de colmater de nombreuses brèches !

Le secteur du bâtiment est au cœur des enjeux environnementaux. Il doit revoir la conception, la construction, les matériaux utilisés afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et sa consommation d’énergie.

Une des mesures phare concerne la généralisation d’ici 2020 des constructions neuves à énergie positive, c’est-à-dire qui produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Pour les bâtiments publics et du tertiaire, l’Etat appelle en outre à construire en basse consommation (50 kWh/m2/an) dès 2010 prévoyant également l’intégration systématique d’énergies renouvelables. Pour les bâtiments neufs du privé, l’échéance de cette mesure est donnée pour 2012.

On parle aussi de maison “bioclimatique”, où l’architecture intègre la dimension naturelle : il s’agit de prendre en compte le climat, la nature du terrain, les matériaux naturels de proximité afin de construire une maison “durable”. On évoque aussi la notion d’éco-habitat pour désigner le recours à des matériaux peu transformés, recyclables, non toxiques et d’origine locale autant que possible, associés le plus souvent à une régulation thermique du bâtiment économe (source : Terre Vivante).

Il existe une étonnante contradiction de devoir présenter comme innovant le fait de revenir à l’utilisation de bois local et de matériaux comme la terre, la paille… cependant notre projet présente un volet R&D ayant pour objectif d’utiliser ces matériaux traditionnels du manière résolument innovante et  une montée en compétences des professionnels.

La chaine de production devenant locale, nous aurons un impact sur l’économie  et l’emploi au local.

L’utilisation de matériaux sains aura un impact sur la santé des habitants et des professionnels des  bâtiments construits.

A l’évidence nous allons avoir un impact sur l’environnement en limitant les transports, la consommation d’eau et d’énergie pour la transformation des matériaux, et la production de déchets.

Habitat sainEn 2009, le marché national de la construction de maisons individuelles en bois atteignait un peu plus de 6% (90% en Amérique du Nord, 60% en pays scandinaves, 30% en Allemagne).
Mais depuis le début des années 2000, ce pourcentage a presque doublé. Même si le sud-ouest de la France reste en recul par rapport au territoire national, les marges de progression semblent importantes à terme (18% des ménages accepteraient à priori une maison en bois).

La clientèle ciblée de préférence est une clientèle de particuliers consciente de l’intérêt d’une construction éthique et écologique.

  • Les normes techniques DTU et la réglementation générale du Code de l’urbanisme et de la construction régissent toutes les constructions en bois ou à ossature bois :  Maisons-bois
  • Assurances
    Devant de nouveaux matériaux, il se pose parfois un problème pour assurer les ouvrages, notamment en vue d’obtenir la garantie décennale. En effet, de nombreux assureurs ne connaissent pas bien les techniques de la construction bois et refusent d’assurer les charpentiers ou les maçons qui se lancent dans la construction bois (et qui ont pris la précaution indispensable d’avertir leur compagnie d’assurance). Pour remédier à cette situation une mutuelle bois est en train de se constituer (source Batipros).

La SCOP n’intervient pas sur des marchés en sous-traitance son mode de distribution privilégié est un circuit direct vendant des prestations de service pour plus de 95% de son CA.

Le grenelle de l’environnement, la prise de conscience collective… sont autant d’éléments venant conforter l’intérêt du positionnement et de l’éthique de la SCOP Bois Terre Paille.

Les membres de la SCOP sont curieux de l’évolution du marché, des matériaux et en permanence en formation.