Created by potrace 1.14, written by Peter Selinger 2001-2017

CLUSTER D’ECOCONSTRUCTION

  • 2018 – Cluster d’Ecoconstruction en Limouxin

    Sur le territoire de la Vallée de l’Aude le secteur de l’éco-construction est constitué de tous les maillons de la filière avec de nombreux artisans installés en autoentrepreneurs et quelques TPE-PME. Pour répondre aux lois du marché et être concurrentielle sur d’autres niches, l’offre d’éco-construction locale nécessite de se diversifier. Le bâtiment public représente notamment un levier de développement.

    Pour permettre à la filière éco-construction locale d’accéder à nouveaux marchés et lui assurer un maillage solide entre ses acteurs, la mise en réseau des professionnels locaux et leur monter en compétence est primordial. Cette montée en gamme de la filière nécessite avant tout d’approfondir et de fédérer les liens entre artisans/TPE-PME et intermédiaires du secteur (architectes, bureaux d’études). Cette coordination des actions permettraient ainsi de faire remonter les besoins, les problématiques (matériaux, techniques…) et de mieux répondre à la demande en étant force de propositions. La mise en réseau des acteurs de la filière éco-construction locale est la condition sinequanone de son développement.

    Le portage de l’opération sera décidé au cours de l’année 2018. Trois possibilités : Batipôle, 3. EVA ou une association nouvellement créée pour porter le cluster.

    À noter qu’actuellement, un début de structuration avec le Réseau Écohabitat Audois (REA) est à l’œuvre.

    Programme d’actions

    L’objet de l’opération pour laquelle Batipole en Limouxin/3.EVA sollicitent une aide du programme LEADER est celle de la mise en œuvre d’un cluster de l’éco-construction en Vallée de l’Aude. Le cluster a pour finalités de répondre aux :

    • Enjeux liés au marché

    • Enjeux liés aux matériaux

    • Enjeux liés à l’expertise technique et à la maîtrise du numérique

    • Enjeux liés au changement climatique et à la santé

    Pour créer cette synergie de réseau, les objectifs opérationnels du cluster seront de sensibiliser les professionnels, institutionnels et particuliers sur l’intérêt de développer l’éco-construction :

      • intérêt environnemental,

      • intérêt sanitaire,

      • intérêt économique (économie d’énergie, développement de l’économie locale)

      • intérêt sur le long terme (durée de vie des ouvrages et esthétisme des constructions…)

    • Développer l’écoconstruction dans la commande publique en accompagnant les collectivités dans leurs appels d’offres (critères à intégrer, allotissements à effectuer, produits et professionnels présents sur le marché local…)

    • Faciliter l’accès des artisans au marché de l’écoconstruction en les accompagnants dans leur mise en réseau (annuaire de compétences, veille des marchés publics, veille des ressources humaines, rencontres interprofessionnelles, colloques…).

    • Constituer et diffuser un annuaire de compétences locales certifié par les références des professionnels (exemples de projets déjà réalisés).

    • Apporter un corpus de savoir-faire aux membres du cluster (diffuser les résultats d’une veille technique, juridique, veille des marchés publics) et susciter la monter en compétences de ces derniers (temps d’échanges, auto-formation, formations professionnelles…)

    • Animer le réseau en continue pour renforcer les liens entre les membres et les liens entre ces derniers et le marché

    • Structurer le secteur de la paille construction, de la terre et de la laine (éco-matériaux bio-sourcés) en faisant émerger une production locale

    • Faciliter et encourager la certification de matériaux non conventionnels, encourager la création de labels (ex : Bois de Lune, Cède des Corbières), favoriser l’accès aux éco-matériaux et sensibiliser sur leurs intérêts.

    • Encourager et accompagner des projets pilotes et collaboratifs (ex : amélioration thermique de l’habitat, gestion intégrée de l’eau, domotique et habitat connecté….).

    La réponse à ces objectifs s’inscrit sur 4 grands types d’actions :

    – Concevoir un site Internet : lieu de diffusion d’informations/données professionnelles, de transfert de compétences et lieu d’échanges-de partage entre les acteurs.

    – Proposer l’éco-construction aux prescripteurs/constructeurs/maîtres d’ouvrages (outils de communication, rencontres)

    – Mobiliser la matière locale et la rendre accessible (identification-quantification-caractérisation des ressources locales utilisables, identification de la demande sur le marché et des problématiques rencontrées, valorisation commerciale du cluster et des ressources locales, mise en réseau avec le secteur de la recherche…)

    – Lancer un projet expérimental de rénovation du bâtiment ancien / Valoriser les actions existantes

    Seront membres du cluster l’ensemble des acteurs de la filière éco-construction :

    • Artisans

    • Architectes

    • Bureaux d’études et assistants à maîtrise d’ouvrage

    • Organismes de formation

    • Centres de recherche et organismes universitaires

    • Négociants en matériaux

    • Producteurs de matériaux

    • Exploitants agricoles

    Le cluster se développera également avec la présence de partenaires, prescripteurs gravitant autour de lui :

    • Collectivités, PETR Vallée de l’Aude

    • 3. EVA

    • Réseau Écohabitat Audois (REA)

    • Industriels de la production et négoce de matériaux

    • CAPEB,

    • Chambres consulaires (CMA et CCI Aude)

    • Laboratoire Mat2riaux et Durabilité des Constructions (LMDC de l’Institut National des Sciences Appliquées – INSA de Toulouse) et Laboratoire d’Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales (LERASS à Toulouse).